refuge CAF du Tour -Chamonix

 

 

 

 

 La pointe de la dent du Géant vue de l'hôtel Suisse à Courmayeur

 

             " La vieillesse est comparable à l'ascension d'une montagne . Plus vous montez , plus vous êtes fatigués et hors d'haleine, mais combien votre vision s'est élargie! "

          Mardi 1er juillet 2008 ,11 ème étape : Refuge CAF du Tour / Chamonix : dénivellé 120m   temps de marche  3h30 (longs arrêts compris )   km : 10

                Dès le départ , nous assistons à un phénomène étrange .Trés surpris , nous prenons conscience de l'absence de la cascade bien observée la veille à proximité du glacier du Tour ( voir photo page précédente ) . Dans la partie haute , la seule située en plein soleil , nous devinons un phénomène d'évaporation , un léger voile qui devient de plus en plus important. Tout cela nous intrigue tellement que nous restons immobiles à observer l'évolution. Nous comprenons enfin que la cascade ne tardera pas à apparaître à nouveau , car elle fait partie des bouleversements quotidiens de la montagne , cascade de glace les nuits froides et sous l'effet de l'élévation de la température ,chute d'eau qui déverse ses flots vers la vallée  . Spectacle à la fois magique qui illustre la beauté et cet équilibre fragile par le passage d'un état à l'autre , mais aussi montre parfaitement les dangers de la montagne en évolution permanente tout au long de la journée . Rien n'est figé , tout vit.

                 Il nous faut partir si nous voulons arriver avant 13h à Chamonix . Nous avons en effet décidé de rester dans la vallée , de longer l' Arve par la corniche basse ( le lac Blanc et la Flégère sont déjà inscrits sur nos carnets de route depuis plusieurs années ) .La plus grande partie du parcours s'effectue en sous-bois sous l'oeil bienveillant du Mont-Blanc . Les glaciers défilent ( Argentière , Mer de Glace , au loin , les Bossons ) et les sommets se détachent sur un ciel bleu sans nuage ( Grandes Jorasses, Dent du Géant , Aiguilles de Chamonix, Mont-Blanc et Mont-Blanc de Tacul ) . Nous apercevons régulièrement sur notre droite la Flégère et les Aiguilles Rouges.Tourmenté et violent , le torrent chargé de moraine nous accompagne . Nous rencontrons de nombreux groupes  de VTT , la ville est proche . Le bruit de la route voisine nous ramène à la triste réalité . Notre randonnée autour du Mont-Blanc s'achève . Voici déjà les faubourgs de Chamonix . Nous retrouvons la vie mouvementée de la ville , mais la montagne est toujours là , tout autour , toujours aussi éblouïssante .

                  Aprés un repas à la fois chargé d'émotion et festif à la Calèche ,puis une petite balade dans les rues animées de la ville , nous prenons un bus vers Courmayeur où nous passerons la dernière nuit dans notre chambre fétiche  toute boisée de l'hotel Suisse . De notre balcon , nous contemplons la dent du Géant ...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×