TMB: conclusion

 

 

 

 

   Le  Mont-Blanc côté français ( vallée de Chamonix )

 

              " Vivez ce projet avec passion , réalisez le pleinement et intensément ... votre âme s'élèvera au-dessus des montagnes "

 

                Réaliser le Tour du Mont-Blanc est à la portée de tout marcheur bien préparé. Mais compte-tenu de la multiplicité des parcours ( variantes ) , du nombre important de refuges ( la plupart de bonne qualité ) et de la possibilité d'utiliser des moyens de transport pour sauter des étapes ou joindre 2 villes ( train ou bus ), de nombreuses solutions peuvent s' envisager (des portions sur 3 jours , 5 jours ... ) .Il faut considérer que le TMB , c'est la liberté totale . Chacun peut l'organiser en fonction de ses capacités physiques ou de ses contraintes du moment.

                A notre sens , la meilleure période pour le démarrer reste fin juin /début juillet . Avant , la neige peut perturber le parcours , aprés , en raison de son succés , le Tour du Mont-Blanc "attire la grande foule ". Plus tard également , les risques d'orage deviennent plus conséquents. D'où partir ? Là encore ,de nombreuses solutions s'ouvent à vous . Le Tour semble officiellement débuter aux Houches , mais pourquoi pas les Contamines-Montjoie , Courmayeur ou même les Chapieux ou tout autre lieu. Le point essentiel reste le transport ou le parking du véhicule , c'est lui qui conditionne le choix.

                 Nous avons particulièrement aimé :

                             - l'étape des Houches , Col du Tricot , châlets du Miage;

                             - toute la partie italienne et la fascination exercée par les glaciers ;

                             - la partie suisse entre le Grand Col Ferret et Champex .

                 Nous regrettons de ne pas avoir inclus dans notre parcours la Fenêtre d'Arpette pour le coup d'oeil qu'elle procure sur le glacier de Trient .

                 Nous avons moins apprécié la dernière partie entre le Col de Forclaz et Chamonix . A ce niveau , nous quittons la tranquillité de la montagne pour reprendre conscience de la pollution citadine ( le circuit par le Lac Blanc repousse un peu l'échéance ).

                 En conclusion , nous espérons que ce récit et les photos qui l'accompagnent vous donneront l'envie d'aller à la rencontre de cette montagne extraordinaire , toujours changeante et qui nous a enthousiasmés .               

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site