TMB : La Nova-refuge E.Soldini

 

 

 

 

refuge E.Soldini et le glacier de la Lex Blanche

 

                        "" On ne commande à la nature qu'en lui obéïssant ""

 

   4 ème étape du Tour du Mont-Blanc: dimanche 1er juillet   dénivelé = 962m   temps théorique 5h05  départ  8h20  arrivée  14h30  arrêts multiples (observation des marmottes )   temps réel environ 5h .

                      L'orage est annoncé pour l'aprés-midi, alors, ce matin , il ne faut pas flâner: debout 6h30 , petit déjeuner plus complet , passage à l'épicerie , puis départ pour une montée ininterrompue de pratiquement 4h . Comment imaginer une seule seconde avec un ciel aussi bleu que le mauvais temps approche. Un dernier regard vers les Chapieux et le troupeau de chèvres qui traverse le hameau, enfilons nos carcans ( sacs à dos ) , et en avant ! comme disaient les "Jacques" , " e ultreïa " .

                       Une navette de l'hotel conduit ceux qui le souhaitent directement à Ville des Glaciers , mais nous préférons monter à pied  . Bien qu'il s'agisse d'un tronçon de route ( sur lequel nous ne rencontrons aucun véhicule ) , nous apprécions ces 4 kilométres peuplés de marmottes qui nous amusent beaucoup . Elles pullulent dans tous les coins et notre présence ne les dérange pas.

                        Depuis  Ville des Glaciers  le glacier des  Glaciers se détache au loin. Il est notre phare . Nous montons d'un bon pas régulier dans un environnement toujours aussi enthousiasmant, bercés par les clarines des troupeaux. Au refuge des Mottets , nous faisons le plein d'eau , et une nouvelle fois ,nous devons mettre nos polaires en raison d'un vent assez violent et frais. D'ailleurs , à chaque lacet correspondant à un changement de direction ,nous enlevons ou nous remettons nos vêtements.

                         Le col de Seigne ( du gaulois "sagna" herbe marécageuse )se dessine dans le lointain. Il nous faut 3h45 pour l'atteindre. Notre pas s'est raccourci , mais malgré la durée de l'effort , notre objectif du matin est atteint. Nous découvrons les différents sommets qui jouent avec les nuages . Ils ont pour nom pointe et aiguille des Lanchettesaiguille des Glaciers ,aiguille de l'EstelletteLe Mont-Blanc domine l'ensemble . Quel spectacle! A l'aide des jumelles , nous essayons de trouver le refuge Robert Blaris et le bivouac A.Hess ,mais nous n'y parvenons pas . Nous nous écartons du col pour pique-niquer à l'abri du vent . Nous prolongeons au maximum ces moments de fascination ,mais il fait frais et le temps se dégrade . Nous devons entamer la descente pour atteindre le refuge. Point important, en franchissant le col de Seigne , nous nous retrouvons en Italie .

                         Nous laissons sur notre droite le Mont léchaud et le col de Chavannes . Les marmottes nous relancent jusque sur le sentier. Elles peuvent tout se permettre les belles , aux formes déjà bien arrondies , avec leur fourrure fauve superbe . Nous descendons dans le vallon de la Lex Blanche , dominé par le Mont Perce et les Pyramides calcaires . A l' Alpe inférieure de la Lex Blanche , châlets d'alpage , l'orage menace véritablement . Au sortir d'un lacet , le refuge Elisabetta Soldini surgit alors que tombent les premières gouttes de pluie . Sans jeu de mot , quel coup de foudre ! Il flirte avec les glaciers du Petit Mont-Blanc et celui de la Lex Blanche qui se rejoignent encadrés par les sommets situés à plus de 3700m . Impressionnant et envoutant à la fois ... Le refuge , le plus beau depuis notre départ avec son parquet ciré , se situe à 2195m. Nous profitons au maximum du paysage qui s'offre à nous . Nous entendons vivre le glacier avec ses craquements caractéristiques . La pluie nous pousse à l'intérieur . Vient le moment de prendre soin de nous notamment avec une douche chaude .

                         Depuis le refuge de la Balme , chaque soir trés fréquemment , nous retrouvons les mêmes groupes , et nous avons sympathisé avec 4 canadiens dont nous apprécions particulièrement l'accent. Nous ne les voyons toujours pas et les savoir sous l'orage nous inquiète un peu . Ils arrivent enfin bien protégés par leurs ponchos .

                          La gestion du refuge , trés directive , n'empêche pas des relations trés cordiales avec toute l'équipe  . Ils font tout leur possible pour répondre au mieux aux problèmes d'allergies de ma femme lors du repas et du petit-déjeuner. Petit détail amusant , la traduction de poêle en italien correspond à casserole plate . Beaucoup de points trés positif sur ce site :

                                - une propreté exemplaire;

                                 - compte-tenu de la fraîcheur extérieure , la salle à manger est chauffée . En effet , en plus des panneaux solaires pour l'eau chaude ( exclusivement le soir ) , le refuge possède une petite centrale électrique ;

                                  - des chamois tournent en permanence autour du refuge ;

                                  - le lendemain matin , nous pourrons payer par chèque ( moyennant quelques frais supplèmentaires ) car le refuge possède un compte en France .

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×