TMB : Trient - refuge CAF du Tour

 

 

 

 

 cascade proche du glacier du Tour

 

                  " La montagne offre à l'homme tout ce que la société moderne oublie de lui donner "

   Lundi 30 juin 2008 : 10 ème étape  Trient / refuge CAF du Tour :  dénivelé 881m    temps de marche  4h30   km  11 + 5 ( balade à Argentières - Montroc et Le Tour ) ;

                     L'orage menace dès le départ , aussi décidons nous de réaliser cette avant dernière étape , plus courte , dans la matinée . Trés rapidement nous atteignons La Peuty , petit hameau de la commune de Trient . Nous y rencontrons un groupe de randonneurs anglais qui nous dépasse trés rapidement , mais ils ne portent que le strict minimum pour la journée ( le gros sac à dos est resté dans le bus qui les a accompagnés à La Peuty ). La difficulté du jour se nomme "Col de Balme" . Nous suons à grosses gouttes sur une pente assez marquée . Au bout d'une demi - heure , nous retrouvons le groupe . Certains de ses membres paraissent déjà trés éprouvés , d'ailleurs , nous ne les reverrons plus .

                      Les lacets s'enchainent , et le pourcentage des 2 premiers tiers du col est assez marqué notamment dans la partie forestière avant Tsanton des Aroles .Aprés 1h30 d'efforts , nous voici dans les alpages et nous faisons une petite pose aux bergeries des Herbagères .  La partie finale , plus facile , permet de bien récupérer avant d'arriver au sommet qui marque la frontière entre la Suisse et la France . Le point de vue est à la hauteur , vallée du Rhône côté suisse et massif du Mont-Blanc côté français avec l' Aiguille Verte , les Aiguilles de Chamonix et les Aiguilles Rouges .

                      Nous avions prévu un petit arrêt au refuge de Balme , châlet sur le territoire suisse , mais le propriétaire nous paraît tellement antipathique que nous décidons , aprés ce magnifique coup d'oeil de poursuivre notre chemin. Nous entamons la descente par un sentier qui longe les télé-skis de la station du Tour. Aux châlets de Chamarillon , arrivée du télécabine , la pente s'accentue , peu intéressante , pour nous conduire au Tour objectif de notre journée . Nous déposons nos sacs à dos au refuge du CAF et nous prenons un bus vers Argentière où nous prendrons notre repas du midi. Sur la terrasse du restaurant ,le Dahu , nous apprécions particulièrement d'une part l'ombre qui nous est offerte ( en fait , plus de menace d'orage , mais une forte chaleur trés continentale ) , d'autre part, les plats agréables et copieux. Une balade digestive dans la ville nous conduit à la gare où nous prenons le train pour Montroc. Une promenade dans les petits châlets feuris s'impose avant le retour au refuge du Tour où une chambre et une bonne douche nous attendent.

                       Lors de ce tour du Mont-Blanc , c'est notre premier arrêt dans un refuge CAF. Nous en sommes trés satisfaits : accueil sympathique , atmosphère détendue , écoute pour les besoins exprimés ( intolérances et allergies alimentaires ) et  disponibilité de l'équipe gérante . D'autre part , le châlet se situe un peu à l'écart du village et nous profitons parfaitement de la montagne environnante. La grande tablée du soir réunit l'ensemble des convives , une quinzaine de randonneurs et 2 alpinistes ( arrivés en voiture et en tenue de ville ) positionnés en milieu de table et qui nous ont gaché la soirée en affichant  leur mépris du vulgaire marcheur . Heureusement , ils ne sont pas tous aussi suffisants.

                         La nuit tombée , nous observons les étoiles et restons muets devant tant de beauté. Demain , nous en sommes conscients , nous réaliserons notre dernière étape.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site